A LA UNE
Actualité

Laurent Wauquiez lance une campagne de tests massive : Cela sert à quoi, en fait ?

Laurent Wauquiez a annoncé vouloir mettre en œuvre une campagne de tests d’envergure dans notre région à la veille des fêtes de noël. Du strict point de vue de l’efficacité pour la santé publique, cette initiative n’a aucun sens. Elle réussit cependant à faire parler de Laurent Wauquiez. Et c’est, assurément, le seul but recherché.

Sécurité : la politique régionale ne peut pas s’appuyer que sur la répression

L’Exécutif régional a souhaité devenir un acteur permanent des politiques de sécurité et de prévention de la délinquance. Néanmoins, nous souhaitions que la Région s’engage sur les trois volets des politiques de prévention de la délinquance qui sont indissociables sans quoi elle sont inefficaces : la prévention, la médiation avec une présence publique sur le terrain et la répression.

Face au changement climatique, la Région adapte enfin sa politique agricole

Il a fallu attendre la fin du mandat pour que l’Exécutif régional se décide enfin à adapter sa politique agricole aux effets du changement climatique. Mais l’Exécutif régional agit trop peu et trop tard. C’est la totalité du budget agricole qu’il aurait fallu tourner vers cet objectif.

Anticiper les mutations professionnelles liées à l’Intelligence Artificielle

L’intelligence artificielle est un enjeu considérable, qui va durablement transformer notre quotidien. Nous percevons que le monde du travail va être profondément bouleversé par l’IA mais nous sommes insuffisamment préparés à la modification des métiers et des emplois qui seront bousculés par l’automatisation, la robotisation et l’IA.

Investir pour ne plus utiliser les néonicotinoïdes

Le 6 octobre dernier, l’Assemblée Nationale a adopté une loi permettant de nouveau l’utilisation des néonicotinoïdes. Dominique ROUX a proposé un investissement massif de la Région dans la recherche afin d’accompagner les exploitants à limiter voire à supprimer ces substances de leur production.

Aide d’urgence aux centres de vacances

Johann CESA a proposé d’apporter une aide d’urgence de 10.000 € aux centres de vacances qui subissent de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire.

Chargement

Newsletter