Nous avons présenté un vœu adressé au Gouvernement demandant l’abrogation de l’augmentation des droits d’inscription des étudiants étrangers extracommunautaires.

Alain Bussière a souhaité que la Région se joigne aux Présidents d’universités pour demander le retrait de cette mesure. Notre vœu a été purement et simplement rejeté par Laurent Wauquiez, soutenu par le groupe LREM.

L’augmentation des droits d’inscription des étudiants étrangers extracommunautaires, c’est une multiplication par 16 des frais d’inscription en Licence (2770 euros) et par 15 en Master (3770 euros)., et au-delà un cheval de Troie pour tous les étudiants. Cette mesure du Gouvernement vient clairement contredire l’objectif premier du plan « Bienvenue en France » et revient à reléguer les étudiants extracommunautaires issus des pays en développement, une démarche inacceptable. Cela nuit également à l’attractivité de nos universités, les inscriptions à Lyon 2 par exemple étant en baisse de 30 à 40% par rapport à 2018.

Nous ne pouvons pas nous résoudre à ce que la France proclame au monde entier que l’accès à l’université française ne dépend plus du mérite, mais d’une capacité financière. Nous sommes tristes de voir des élus, qui se disent progressistes et attachés à la valeur mérite, laisser le Gouvernement se fourvoyer dans cette voie.

Vœu porté par Alain Bussière (Rejeté)