Depuis le début de l’épidémie et la carence en matériels, les acteurs publics et privés se mobilisent pour rattraper le retard dans nos commandes de masques. Les communes, les régions et d’autres collectivités locales commandent en nombre du matériel médical (masques, blouses, surblouses, etc.) pour les mettre à disposition des personnels de santé ou du grand public.

A l’évidence, nos actions ont besoin d’être bien plus coordonnées et s’inscrire dans une démarche stratégique de gestion des crises. La Société d’Economie Mixte est le bon outil pour associer l’ensemble des collectivités locales régionales et les partenaires privés. Une telle SEM serait une structure au puissant effet levier afin d’acquérir de manière concertée et coordonnée du matériel (masques, tests, matériels sanitaires) afin de traiter et d’équiper les personnels sensibles, les professionnels de santé, les salariés, les services publics et la population concernée avec l’appui de laboratoires publics et privés mais aussi d’entreprises partenaires.

La SEM a par ailleurs l’avantage de s’inscrire dans le temps long de la gestion des crises. La Région est la collectivité qui assume un rôle de stratège. Elle le fait dans le cadre de ses politiques publiques planificatrices : aménagement des territoires, transports, développement économique, etc. Elle devra assumer ce rôle de stratège également, et de plus en plus, dans la gestion et l’anticipation de crises. Aujourd’hui sanitaires avec la pandémie de COVID-19 mais durablement climatiques avec, pour exemple, les épisodes de sécheresse que connaissent notre agriculture. Les crises, par nature brutales et intempestives, sont appelées à bousculer de plus en plus nos interventions politiques. Demain, les crises seront de nouveau sanitaires mais risquent fort d’être également technologiques ou sécuritaires.

Il est impératif que nous tirions des enseignements de la pandémie de COVID-19 en outillant notre région d’un puissant outil stratégique dans un partenariat public/privé. La SEM pourra également avoir vocation à être un outil d’innovation industriel afin de créer et produire localement du matériel en vue de crises sanitaires, climatiques ou technologiques. Ce faisant, nous participerons à garantir notre souveraineté.

La Région Grand Est a d’ores et déjà créé une SEM avec de puissants partenaires privés et des collectivités locales. Afin de coordonner l’achat massif de matériels sanitaires de toutes sortes mais également pour anticiper et gérer des crises. Nous devons au plus vite étudier la mise en œuvre d’une telle structure pour notre région.