Nous avons interpellé le Président de Région sur la situation de crise sévère qui va frapper le secteur du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration. Nous n’ignorons pas les premières mesures engagées par notre collectivité avec 20 millions d’euros qui y seront mobilisés pour le secteur. Cependant, il importe également de favoriser le retour d’une clientèle locale et régionale pour amorcer la reprise de l’activité. Cet été, les vacances seront bouleversées. Nous partirons peu et sans doute beaucoup plus près de chez nous. Des présidents de départements et des présidents de région ont fait la proposition de mettre un œuvre un « chèque tourisme » sur le modèle des chèques vacances ou des tickets restaurants afin d’impulser une dynamique. Notre Région, première destination de Montagne d’Europe et qui possède une attractivité forte en tourisme de pleine nature, doit bâtir une offre sur ses destinations touristiques en partenariat avec les entreprises du secteur. Il s’agit d’une première mesure de relance pour notre région qui va au-delà des mesures de gestion immédiate de la crise. Nous proposons d’y consacrer une enveloppe supplémentaire de 30 Millions d’euros.