A l’occasion de cette session d’Assemblée plénière, pas moins de 3 rapports de la Chambre Régionale des Comptes (CRC) ont été soumis à l’examen des conseillers régionaux. Laurent Wauquiez pensait utiliser ces documents pour attaquer la gestion des anciennes majorités socialistes. Raté ! Ils étaient tous en notre faveur.

Ainsi, lors de l’examen du rapport de la CRC sur la gestion des TER en Auvergne et en Rhône-Alpes, Eliane Giraud a pu rappeler les investissements majeurs consentis par les anciennes Régions pour maintenir et développer l’offre de transport ferroviaire. La Région Auvergne a investi 60 millions d’euros dans un plan rail et plus de 100 millions d’euros pour des rames neuves. En Rhône-Alpes, c’est 100% de rames neuves ou rénovées en dix ans, soit un investissement de 100 millions d’euros par an en moyenne. C’est 20.000 nouvelles places dans les TER, 50 gares réaménagées et accessibles. Ce sont aussi des travaux dans les gares de Grenoble, Bourg-en-Bresse, Chambéry, Annemasse. C’est le tram-train de l’Ouest-Lyonnais C’est aussi électrification de la ligne Chambéry-Grenoble, Grenoble-Valence. Le plus gros chantier de France ! C’est également le Léman Express qui sera bientôt inauguré. Pas de quoi rougir donc, même plutôt de quoi être fiers car il n’est pas certain qu’à la fin de son mandat, Laurent Wauquiez puisse afficher un tel bilan sur les transports !