Laurent Wauquiez et Brice Hortefeux ont présenté la version définitive du SRADDET, le Schéma Régional d’Aménagement et de Développement Durable des Territoires. Ce document fixe les objectifs et le cap régional pour l’aménagement du territoire pour les années à venir.
Ce plan s’est révélé incohérent, insuffisant et contradictoire, à tel point qu’on ne voit pas quel avenir le Président de Région prévoit pour les territoires. Ce SRADDET souffre d’insuffisances majeures :

1. Il valide le principe du laissez-faire généralisé où chacun fait comme il l’entend sur son territoire ;
2. Il ne prévoit pas d’objectif de baisse de l’artificialisation des sols ;
3. Aucun objectif de production de logements abordables n’est prévu ;
4. Il inscrit dans le marbre une défiance envers l’énergie éolienne.

Nous avons tenté de corriger chacune de ces faiblesses par des amendements, qui ont tous été rejetés. Ainsi, la droite de Monsieur Wauquiez va favoriser le bétonnage des sols, ne préparera pas les RER métropolitains et n’est pas à la hauteur de la transition écologique qui s’impose pourtant à nous.

Nos propositions ayant été balayées et la philosophie même de ce document ne correspondant pas à notre vision de l’aménagement du territoire, nous avons voté contre le SRADDET.

Intervention de Jean-Michel GUERRE