Le Progrès en date du 9 mai nous apprend que la Région finance une nouvelle fois Espérance Banlieue à hauteur de 350.000 euros. Sur ce sujet, les élus régionaux et locaux ont trompé leur monde. A aucun moment les conseillers régionaux n’ont été invités à délibérer sur une telle subvention. Le rapport qui autorise ce financement mentionnait une aide à l’Office Public de l’Habitat de la Loire, sans jamais mentionner Espérance Banlieue. De plus nous retrouvons avec une subvention à Saint-Etienne alors que la délibération que nous avons votée annonce une action sur le PUR de Saint-Chamond ! C’est une double manipulation de la part de l’Exécutif régional.

Depuis le début de ce mandat, nous nous opposons systématiquement aux subventions à ce réseau d’écoles privées hors contrat d’association avec l’Etat, comme en mai 2017 pour l’école de Pierre-Bénite (Métropole de Lyon). A cette époque, le groupe Socialiste & Démocrate avait même demandé à l’Etat de s’assurer de la légalité de la subvention, étant entendu qu’il est interdit pour les collectivités locales de financer des écoles qui ne sont pas sous contrat avec l’Education Nationale. Jamais nous n’avons obtenu de l’Etat qu’il soit vigilant sur ce dossier. Il doit prendre aujourd’hui ses responsabilités.

La manœuvre retenue par l’Exécutif régional pour faire voter cette subvention est aussi la conséquence du laissez-faire de l’Etat. Cela doit cesser. En deux ans, Espérance Banlieue est parvenue à lever plus de 600.000 euros de fonds régionaux !

La dissimulation de cette subvention au sein d’un rapport constitue un défaut d’information manifeste et relève d’une volonté délibérée de contourner les conseillers régionaux pour octroyer une subvention conséquente à cette école dont les méthodes pédagogiques sont par ailleurs contestées.

Jean-François DEBAT, Président du groupe Socialiste & Démocrate
Monique COSSON, Présidente du groupe Rassemblement Citoyen, Ecologiste et Solidaire
Cécile CUKIERMAN, Présidente du groupe Communiste – L’Humain d’Abord
Sarah BOUKAALA, Présidente du groupe Parti Radical de Gauche