Le suivi budgétaire des décisions et des engagements de la région sont indispensables dans la période de crise sanitaire inédite que nous vivons.

L’effort financier exigé par cette pandémie outrepasse le strict périmètre du budget primitif voté en décembre dernier. Le caractère durable et continu de la crise sanitaire, comme les besoins exprimés sur nos territoires dans tous les secteurs de la vie régionale, ne sauront se satisfaire de simples réaffectations budgétaires dans un jeu de réécriture des imputations comptables de notre dernier budget.

Au surplus, les dernières déclarations publiques du Président de Région sur les moyens alloués au secteur culturel viennent le démontrer. Laurent Wauquiez a annoncé près de 32 millions d’euros pour sauver la culture. Or, jamais, ces sommes n’ont été présenté aux conseillers régionaux. Cet argent n’existe en vérité pas. Cet argent correspond au budget total de la culture. Ainsi Laurent Wauquiez est dans la mystification et fait croire qu’il agit alors qu’en vérité, il ne se donne pas les moyens d’être aux côtés des acteurs de notre région pendant cette crise.

C’est la raison pour laquelle, le groupe Socialiste & Démocrate demande à Laurent Wauquiez de présenter à l’assemblée délibérante un budget supplémentaire qui permettra d’acter les engagements financiers de la Région afin de mesurer concrètement les efforts nouveaux ou de constater le redéploiement du budget initial. C’est la seule solution pour passer des annonces aux actes. La seule solution également pour être à la hauteur des difficultés qui touchent tous les acteurs de notre région.

Car, si Laurent Wauquiez se contente de « piocher » dans le budget initial qui n’a pas été préparé pour faire face à une telle crise, alors de nombreuses politiques régionales seront sacrifiées. Le contrôle démocratique des élus doit permettre un débat sur les dispositifs et politiques publiques régionales impactées par les décisions du président de région. A ce stade, nous n’avons pas eu cette discussion. Un nouveau débat budgétaire permettra d’éclaircir ces questions essentielles.