Après des années d’incertitude, les planètes semblent s’aligner pour une réalisation complète du projet de ligne ferroviaire Lyon-Turin. Ainsi, tant du côté de la Commission européenne, que du côté du Parlement français et du Gouvernement, les conditions semblent aujourd’hui réunies pour considérer le Lyon-Turin dans son ensemble avec un effort financier sans précédent de l’Union Européenne sur le financement des accès français au tunnel.

En conséquence, Thierry Repentin a sollicité en Assemblée plénière le Président de Région afin qu’il confirme l’engagement de l’ancienne Région Rhône-Alpes qui avait fédéré les principales collectivités territoriales pour un engagement financier de près de 977 millions d’euros affectés au financement des accès français.

Les accès français du Lyon-Turin sont une opportunité pour améliorer les mobilités du quotidien et fluidifier les liaisons TER au départ de Lyon vers Grenoble, Chambéry et l’ensemble du sillon alpin. L’actualisation de cet engagement financier des collectivités régionales contribuera assurément à ce que le gouvernement français demande à l’Union Européenne les financements qu’elle est prête à accorder pour réaliser les accès français.

Nous allons peut-être bientôt voir le bout du tunnel !

Revoir l’intervention de Thierry Repentin :