Nous avons inauguré le 15 Décembre dernier le Léman Express. Le Léman Express, c’est un projet titanesque de RER qui facilite la vie de toute la population de l’espace Franco-Valdo-Genevois, confrontée à une congestion croissante des réseaux routiers. C’est un investissement pour l’avenir de 55 millions d’euros engagés par l’ancienne région Rhône-Alpes auxquels s’ajoute l’achat des rames pour plus de 200 millions d’euros.

Le Léman Express, avec le Turin-Lyon, la Grotte de Chauvet et bien d’autres aménagements d’envergure, ce sont des décisions et des engagements pris par les majorités socialistes précédentes.

À la fin du mandat de Laurent Wauquiez, aucune infrastructure structurante de la classe du Léman Express ne sera sortie de terre et aucune autre n’aura été lancée.

La mise en oeuvre de ces grands projets n’est possible que grâce aux concours d’autres financeurs comme l’état et l’Union Européenne. Or aujourd’hui, l’Exécutif régional reste silencieux sur ses négociations dans le cadre du futur CPER et des fonds européens, laissant planer le doute sur les investissements d’avenir portés par la Région. Là aussi, L. Wauquiez n’est pas à la hauteur des enjeux.