Dans le plus grand silence, le service public ferroviaire est en train d’être mis à mal. Nous avons recensé plus de 30 fermetures de guichets dans les gares SNCF dans la région. Face à cela, notre groupe a pris l’initiative de lancer une pétition afin d’alerter nos concitoyens et signifier notre refus de ce recul sans précédent des services publics. Notre action a abouti sur la signature par le SNCF d’un moratoire sur la fermeture des guichets !

La SNCF a pour objectif de supprimer la totalité des postes d’agents derrière un guichet TER d’ici 2020. Sur la seule région Auvergne-Rhône-Alpes, ce ne sont pas moins de 22 guichets qui ont déjà disparu, et 12 dont la suppression est programmée avant 2020. 34 gares sans guichet, comme à Montluel et Miribel (01) ,Rumilly (74) St-Flour (15), St-Michel de Maurienne (73) St Vallier (26), etc. C’est la France des petites villes sacrifiée !

Cette politique a pour effet de fragiliser des lignes déjà en sursis. Les suppressions de guichets ne sont qu’une étape avant des fermetures de gares, puis de lignes complètes. De nombreuses gares sont ainsi vidées, sans accueil ni d’espace d’attente. La conséquence, c’est la perte d’usagers et de fréquentation du réseau TER. La SNCF pourra ainsi justifier un manque de rentabilité et par voie de conséquence la suppression de lignes.

La SNCF est en train d’organiser elle-même la dégradation du service public ferroviaire en vue de justifier toujours plus de recul de l’offre de trains dans nos territoires. Face à ce recul inacceptable des services publics, nous devons refuser les suppressions de guichets SNCF, non seulement à l’échelle de la région Auvergne-Rhône-Alpes, mais de tout le pays. Nous avons donc lancé une pétition en ligne pour alerter les Auvergnats et les Rhônalpins et signifier au Gouvernement notre refus de voir le service public ferroviaire démantelé. Le succès de cette pétition et l’action des élus et des usagers partout en Auvergne-Rhône-Alpes ont conduit L.Wauquiez à prendre enfin ses responsabilité. A la suite de notre action, un moratoire a été signé avec la SNCF.

Revoir l’intervention de Jean-François Debat :

 

La carte des fermetures de guichets