A l’occasion de la présentation du bilan des aides directes aux entreprises, nous avons dénoncé la politique économique de la Région. Une politique au point mort ! Aucune impulsion nouvelle pour les pôles de compétitivité et les clusters, rien pour structurer les contrats de filières. Quant à l’agence de développement économique, elle n’est toujours pas opérationnelle.

Cette agence est aux abonnés absents, tant est si bien que ce sont des officines qui approchent les entreprises pour leur proposer de monter des dossiers de subventions sur lesquelles elles prennent des commissions pouvant aller jusqu’à 30% de la subvention régionale.

Notre politique, comme dans d’autres domaines, est bloquée. La preuve, c’est que 2 ans après l’adoption du schéma de développement économique, ce document qui dicte toutes nos interventions économiques vient à peine d’être valider par le Préfet en raison du blocage sur le territoire de la Métropole de Lyon. Pendant cette durée, notre politique était en suspens.

La majorité régionale a donc perdu 3 ans. En matière économique, c’est une éternité.