Auvergne-Rhône-Alpes, 1ère Région de France à s’être faite annuler son budget 2 fois de suite. Ce triste palmarès est la conséquence d’une gestion peu démocratique de l’Assemblée régionale par Laurent Wauquiez. En 2016 et en 2017, le droit d’amendements des groupes politiques a été bafoué, l’Exécutif régional ayant sélectionné ou refusé selon son bon vouloir et avec des critères discrétionnaires les amendements de l’opposition.

L’ensemble des groupes de l’opposition de gauche ont donc dénoncé ces 2 budgets ( revoir ici ) devant le Tribunal Administratif de Lyon qui a prononcé deux annulations. Du jamais vu dans notre République !

Il aura donc fallu attendre 3 ans et deux décisions de justice pour que nous entrions enfin dans la normalité dans le fonctionnement démocratique de l’Assemblée régionale. Le Compte Administratif 2018 sur lequel nous avons débattu lors de cette Assemblée plénière est venu clore le 1er et seul budget correctement voté sous la mandature de Laurent Wauquiez. Mieux vaut tard que jamais…

Revoir l’intervention de Jean-François Debat :