Nous nous interrogeons sur les mesures prises pour le secteur culturel confronté à des difficultés financières préoccupantes. Les nouvelles affectations budgétaires pour le secteur indiquent en effet que 14,5 millions d’euros ont été engagées en fonctionnement. Or, d’après les réponses apportées en commission des finances par le Vice-président en charge des finances, ces affectations budgétaires seraient consacrées en réalité au secteur des entreprises de l’évènementiel, telle que GL Events comme cela a été spécifié en commission. Or, le secteur culturel a besoin, lui aussi, de garanties. Il est donc urgent de débloquer des fonds spécifiquement dédiés aux compagnies, théâtres, festivals et structures culturelles qui ont vu leurs équilibres financiers mis à mal par l’épidémie de COVID-19 avec le risque de ne pas survivre. En conséquence nous avons demandé à Laurent Wauquiez de clarifier la destination des affectations budgétaires votées au chapitre de l’action culturelle lors de la dernière commission permanente. Et le cas échéant, d’engager les fonds nécessaires au sauvetage du secteur culturel.