Depuis plus d’un an, nous nous battons pour que la Région prenne à bras le corps le dossier de la libéralisation des barrages hydroélectriques, aux côtés des Maires qui prennent chaque mois des délibérations pour le maintien dans le giron public de cette énergie renouvelable.

Nous sommes enfin parvenus en décembre dernier, grâce à l’intervention de Thierry Repentin, à ce que la Région s’engage à intervenir aux côtés de l’Etat et des collectivités territoriales pour devenir actionnaire des sociétés de production d’énergies renouvelables, et ainsi préserver la maitrise publique des ouvrages hydroélectriques.

Le 29 mars dernier, nous avons eu la traduction de cet engagement avec le vote d’une étude pour établir la stratégie régionale dans ce domaine. La Région est ainsi prête à agir .

L’hydroélectricité, c’est 90% d la production d’énergies renouvelables dans notre région. C’est donc un grand pas en avant pour la protection de nos outils publics stratégiques de production d’énergie propre.

L’amendement porté par Thierry Repentin en décembre 2018