La presse relate ce jour les confidences d’une députée LREM de la Loire selon qui Madame la Ministre des Transports Elisabeth BORNE lui aurait fait part de sa décision d’abandonner le projet d’autoroute A45. Si tel est le cas, et dans l’attente d’une annonce officielle du Ministère, nous nous félicitons de cette décision.

Les conseillers régionaux du groupe Socialiste & Démocrate dénoncent depuis longtemps ce projet d’un autre temps qui ne correspond plus aux décisions politiques que les responsables doivent prendre devant les enjeux du dérèglement climatique et après la COP21. Imaginer la réalisation d’une autoroute payante en parallèle de l’autoroute gratuite existante est un non-sens économique, doublé d’une catastrophique écologique par l’artificialisation massive des sols.

Nous sommes prêts à travailler aux alternatives. Si l’A45 n’est pas réalisée, les problématiques de mobilité entre Lyon et Saint-Etienne restent entières. Il est donc impératif que les 400 millions d’euros d’investissements prévus par l’Etat ainsi que les 131 millions d’euros déjà votés par la Région viennent en soutien d’un projet d’envergure et résolument écologique pour une liaison efficace entre Loire et Rhône : création d’un RER entre les deux villes avec un cadencement toutes les 15 minutes, réaménagement de l’actuelle A47 pour assurer sa sécurisation. Des propositions sont déjà sur la table, d’autres peuvent encore émerger.

Mais maintenant, Madame la Ministre, merci de confirmer !

Jean-François DEBAT
Président du groupe Socialiste & Démocrate