La SNCF a annoncé la fermeture de la ligne Oyonnax-Saint-Claude au 1er Janvier 2018, suite à la décision de Laurent Wauquiez de ne plus financer les travaux de régénération. Cette décision, que nous regrettons fortement, est d’autant plus décevante que la Région Rhône-Alpes, sous la Présidence de Jean-Jack Queyranne, avait inscrit au Contrat de Plan Etat-Région (CPER) la régénération de cette ligne pour 76 millions d’euros, dont 45,5 millions d’euros pris en charge par la Région et 20,5 par l’Etat. Dès son élection, Monsieur Wauquiez a renégocié ce contrat en retirant le chantier sur cette ligne. Les usagers apprécieront.

En supprimant ce projet, non seulement Laurent Wauquiez choisit délibérément de rendre le quotidien bien plus difficile pour les centaines de personnes qui empruntent ce TER tous les jours, mais, comble de l’ironie, il rejette les 20 millions d’euros que l’Etat était prêt à investir, convaincu de l’utilité de la ligne.

Monsieur Wauquiez sacrifie une petite ligne vitale pour un territoire, alors que les crédits étaient engagés. Il signifie ainsi son désintérêt notoire aux bugistes. Nous le regrettons et nous continuerons au sein du Conseil régional à promouvoir la rénovation de cette ligne.

Jean-François DEBAT
Président du groupe Socialiste, Démocrate, Ecologiste et Apparentés

Olga GIVERNET
Députée de l’Ain, Conseillère régionale
Groupe Socialiste, Démocrate, Ecologiste et Apparentés

Florence BLATRIX-CONTAT
Conseillère régionale
Groupe Socialiste, Démocrate, Ecologiste et Apparentés

Ali BENMEDJAHED
Conseiller régional
Groupe PRG