L’épiphénomène du sort personnel de Laurent Wauquiez vient de se terminer. Il reste. Encore heureux ! Qu’il ne vienne pas nous parler du caractère sacré de la parole donnée car il aura tout de même hésité. Longtemps. Trop longtemps. Le simple fait qu’il ait hésité pendant presque deux mois à abandonner son poste de Président de Région démontre que, dans cette affaire, sa seule boussole aura été son intérêt personnel et non son engagement régional. Quant à nous, nous restons attachés à résoudre les vrais problèmes des Auvergnats et des Rhônalpins.

Jean-François DEBAT
Président du groupe Socialiste, Démocrate, Ecologistes et Apparentés